John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Privation de sommeil et sécrétion d’hormone de croissance Volume 3, numéro 1, Janvier - Février 2001

Auteurs
  • Année de parution : 2001

L'hormone de croissance est sécrétée sous forme de pics sécrétoires tout au long des 24 heures. Un pic majeur survient peu de temps après le début du sommeil au moment du sommeil paradoxal. Ce pic est atténué lorsque le sommeil est altéré et une stimulation pharmacologique permettant d'enrichir le sommeil paradoxal permet d'obtenir une augmentation de la sécrétion de GH. \rUne équipe strasbourgeoise a analysé la sécrétion de 24 heures de GH chez des sujets en privation de sommeil, en mesurant la GH toutes les 10 minutes pendant 24 heures chez 10 sujets de 20 à 26 ans, une première fois après un sommeil nocturne normal entre 23 heures et 7 heures, et une seconde fois après privation complète de sommeil pendant 24 heures. Au cours des 24 heures avec sommeil normal, le taux de sécrétion de GH a suivi un profil habituel avec un pic majeur juste après le début du sommeil comptant pour 58 % de la sécrétion de GH des 24 heures. Au cours des 24 heures avec privation de sommeil, les pics de GH étaient distribués de façon plus égale tout au long des 24 heures et des pics plus larges survenaient durant la journée. Ces pics ne pouvaient pas être mis en relation avec des événements extérieurs, n'étaient pas synchronisés et la quantité de GH secrétée durant la nuit entre 23 heures et 7 heures était significativement inférieure au cours de la période avec privation de sommeil (moyenne 44,4 ± 7,7 vs 82,1 ± 10,7 µg, p < 0,001). Toutefois la quantité de GH sécrétée durant la journée (entre 7 heures et 18 heures) chez les sujets éveillés était significativement augmentée (68 ± 14 vs 29,5 ± 5 µg, p < 0,02) de sorte que la quantité totale de GH secrétée durant les 24 heures était similaire dans les deux conditions.\rLa privation de sommeil aiguë ne provoque donc pas de déficit de sécrétion de GH durant 24 heures. En cas de privation de sommeil, la sécrétion de GH est augmentée durant la journée ce qui compense la diminution du pic majeur de sécrétion liée au sommeil.

Bradenberger G., et al. 2000. Effect of sleep deprivation on overall 24 hr growth-hormone secretion. Lancet 356 : 1408.