JLE

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Prise de poids pendant les fêtes Volume 2, numéro 3, Mai - Juin 2000

Auteurs
  • Année de parution : 2000

On a l'habitude de dire que l'on prend du poids au moment des fêtes ... Est-ce exact ?

Pour répondre à cette question, l'Institut national de la santé américain a évalué chez 195 adultes en bonne santé l'évolution du poids durant différentes périodes de l'année.

Les variations de poids ont ainsi été enregistrées entre la fin septembre et la mi-novembre (période pré-fêtes), la mi-novembre et la mi-janvier (période des Fêtes) et entre la mi-janvier et le début mars (période post-fêtes). Le poids a également été enregistré au mois de septembre ou octobre suivant.

La prise de poids moyenne pendant la période des fêtes (entre mi-novembre et mi-janvier) est de 0,37 + 1,52 kg alors que le poids ne varie pas significativement dans la période précédant les fêtes ou dans celle les suivant (gains de 0,18 + 1,49 ; p = 0,09 et de 0,07 + 1,14 kg ; p = 0,36). Par rapport à leur poids de l'année précédente en septembre, les sujets ont observé une prise de poids moyenne d'un demi-kilo environ (0,48 + 2,22 kg) lorsqu'ils étaient pesés au mois de février. En revanche, entre le poids qu'ils faisaient en février et celui du mois de septembre suivant, aucune modification significative n'était notée (0,21 + 2,3 kg ; p = 0,13).

La prise de poids moyenne au moment des fêtes est bien une réalité, même si celle-ci est moins importante que ce que l'on pensait. Cette surcharge pondérale, même si elle est minime, n'est pas perdue durant le printemps ou l'été suivant, ce qui explique que la prise de 500 g observée pendant l'automne et l'hiver, lorsqu'elle se répète, puisse contribuer à l'augmentation du poids corporel observée à l'âge adulte.

Yanovski J.A., et al. 2000. A prospective study of holiday weight gain. N Engl J Med 342 : 861-867.