John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Place de la scintigraphie des récepteurs à la somatostatine dans la prise en charge des tumeurs neuro-endocrines digestives Volume 3, numéro 3, Mai - Juin 2001

Auteurs
Médecine Interne (clinique médicale B), 1 place de l'Hôpital 67091 Strasbourg cedex

L'indium 111 pentétréotide ou Octréoscan® est un traceur radioactif, dérivé d'un analogue de la somatostatine : l'octréotide (Sandostatine®) [1, 2]. Le concept de la scintigraphie à l'Octréoscan® repose sur la présence en forte densité de récepteurs à la somatostatine sur les cellules tumorales neuro-endocrines pathologiques [1, 3]. L'objectif de cette revue est de donner aux cliniciens des éléments pratiques pour une prescription pertinente et une interprétation appropriée des résultats de la scintigraphie à l'Octréoscan® et pour situer sa place dans les tumeurs neuro-endocrines digestives.