John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Pièges analytiques en hormonologie thyroïdienne Volume 2, numéro 4, Juillet -Août 2000

Auteurs

Le bilan thyroïdien (hormones libres, TSH) est le bilan hormonal le plus prescrit pour confirmer une suspicion de dysthyroïdie ou simplement une impression d'euthyroïdie. La fiabilité des dosages est le plus souvent satisfaisante ; toutefois, le clinicien peut se trouvé confronté à des résultats qu'il juge incohérents ; après avoir éliminé une discordance en rapport avec une condition physiopathologique ou thérapeutique particulière, l'existence d'un problème analytique sera soupçonnée dans les situations suivantes [1] : * Résultats incompatibles avec le tableau clinique. * Absence de la relation inverse habituelle entre la T4 libre et la TSH, sans que le contexte clinique n'évoque une pathologie centrale. * Résultats incohérents en comparaison avec des résultats précédents * Résultats très différents avec une autre méthode de dosage. * Déviation extrême par rapport aux valeurs de référence et même par rapport aux valeurs pathologiques courantes. Les différents pièges analytiques seront envisagés après avoir rappelé les principes des dosages.