John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Contraception d’urgence (contraception du lendemain) Volume 2, numéro 1, Janvier - Février 2000

Auteur
Service d'Endocrinologie et des maladies de la Reproduction, Hopital Bicêtre, 94275 Kremlin Bicêtre, France.

La contraception d'urgence (postcoïtale ou du lendemain) est définie comme l'utilisation après un rapport sexuel non protégé d'un médicament ou d'un dispositif intra-utérin pour empêcher la grossesse. Elle peut être utilisée dans les 72 heures qui suivent le rapport sexuel à risque (absence de contraception, oubli de contraception orale, ou incident de préservatif). Cette méthode ne doit être prescrite qu'exceptionnellement et doit obligatoirement conduire à l'instauration d'une contraception fiable et adaptée. L'utilisation de la contraception d'urgence permet d'éviter ou de diminuer considérablement les indications de l'IVG et cela constitue un objectif prioritaire. Le retentissement psychologique est par ailleurs moindre. Cette contraception post-coïtale est efficace, et l'utilisation des progestatifs et de l'antiprogestérone a diminué les effets secondaires. Elle devrait rester occasionnelle, mais il est important qu'elle soit dans l'avenir le complément indispensable d'une contraception sans danger.