JLE

Médecine thérapeutique Cardiologie

MENU

Les protéases matricielles : applications physiologiques et pathologiques Volume 2, numéro 2, mars-avril 2004

Auteurs
Laboratoire de biologie des tumeurs et du développement, Tour de pathologie, B23, Sart‐Tilman, 4000 Liège, Belgique Tél. : 00 32 4 366 25 29 ‐‐ Fax : 00 32 4 366 29 36

Les métalloprotéinases matricielles (MMP) forment une famille de protéases tissulaires impliquées dans la dégradation des composants de la matrice extracellulaire ainsi que dans l’activation et l’inactivation de nombreuses molécules cellulaires et péricellulaires. Elles sont de ce fait des régulateurs centraux de l’environnement cellulaire et jouent un rôle complexe dans les processus de remodelage tissulaire. Cette revue a pour but de présenter la biologie des MMPs et l’état actuel des connaissances de leur implication dans plusieurs phénomènes de remodelage vasculaire.