John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

MENU

Journée de lutte contre les faux médicaments au Congo, Brazzaville, 22 mars 2018 Volume 28, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
Auteurs
1 Docteur en pharmacie, conseillère régionale en santé mondiale près l’Ambassade de France à Brazzaville, pour l’Angola, le Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon et Sao-Tomé y Principe. Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, Paris, France
2 Docteur en pharmacie, secrétaire général adjoint de l’Aprophisp (Association professionnelle des pharmacien-inspecteurs de santé publique)
3 Docteur en pharmacie, chargé de mission à la fondation Chirac
4 Professeur émérite des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), président national honoraire de la Croix-Rouge française, président honoraire de l’Académie de médecine française, Délégué général de la fondation Chirac pour l’accès à une santé et des médicaments de qualité
* Correspondance
  • Mots-clés : faux médicaments, santé publique, comportement des jeunes, Brazzaville, République démocratique du Congo
  • DOI : 10.1684/mst.2018.0784
  • Page(s) : 128-9
  • Année de parution : 2018

Une journée de mobilisation contre les faux médicaments a été organisée à Brazzaville, jeudi 22 mars 2018, par l’Ambassade de France, l’Institut français du Congo (IFC) et le ministère de la Santé et de la Population, avec la participation de la fondation Chirac. Le succès de cette journée, durant laquelle plus de 1500 personnes sont venues à l’IFC, peut constituer une idée originale de mobilisation de la société civile sur des sujets de santé touchant directement au comportement des jeunes.