John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

MENU

Le myélome multiple : vue d’ensemble sur la prise en charge en 2019 Volume 25, numéro 3, Mai-Juin 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
1 Service de médecine interne-hématologie, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc
2 Hôpital d’oncologie, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc
3 Service d’hématologie biologique, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc
4 Service de médecine interne, CHRU de Strasbourg, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : myélome, autogreffe, induction, consolidation, entretien, maladie résiduelle
  • DOI : 10.1684/met.2019.0777
  • Page(s) : 177-81
  • Année de parution : 2019

Des progrès importants ont été réalisés dans la compréhension physiopathologique et la prise en charge diagnostique et thérapeutique du myélome multiple. Les indications thérapeutiques sont devenues de plus en plus fines, tenant compte d’un ensemble de paramètres cliniques et paracliniques considérés actuellement comme étant les plus étroitement corrélés au pronostic de la maladie. Sur le plan du traitement proprement dit, l’approche triphasique basée sur l’induction, la consolidation et l’entretien, est le gold standard, quel que soit le terrain. L’autogreffe est également une constante du traitement chez les patients qui y sont éligibles, malgré l’arrivée de nouvelles molécules hautement efficaces. Enfin, la maladie résiduelle se positionne de plus en plus comme l’un des éléments prédictifs les plus puissants de l’évolution après traitement, et constituera très probablement, dans un avenir proche, un objectif thérapeutique à part entière.