JLE

Médecine thérapeutique

MENU

Foramen ovale perméable : l’ischémie artérielle aiguë peut-elle être d’origine veineuse ? Volume 15, numéro 1, janvier-février-mars 2009

Auteurs
Département de médecine interne et pneumologie, GETBO EA 3878/CIC Inserm 0502, Hôpital de la Cavale Blanche, Boulevard Tanguy Prigent, 29609 Brest cedex, Service de cardiologie, CHU de Brest, Service de neurologie, CHU de Brest, Explorations fonctionnelles respiratoires, CHU de Brest

La cause d’un accident ischémique cérébral reste indéterminée (cryptogénique) chez près de 40 % des patients. L’association entre la présence d’un foramen ovale perméable (FOP) et la survenue d’un accident vasculaire cryptogénique a été confirmée chez les sujets jeunes mais aussi dans la population des sujets de plus de 55 ans, sans que le mécanisme physiopathologique en cause soit identifié. Trois mécanismes sont évoqués : la formation locale d’un thrombus au contact du septum responsable d’embolie, un trouble du rythme paroxystique, une embolie paradoxale en rapport avec un foyer thrombotique veineux. C’est ce dernier mécanisme que nous allons argumenter dans cet article consacré au FOP. La prise en charge thérapeutique reste controversée : antiagrégants plaquettaires, anticoagulants, fermeture percutanée ?