John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Valorisation de la thèse de médecine générale à Saint-Étienne : point de vue des étudiants Volume 19, numéro 1, Janvier 2023

Auteurs
Université Jean Monnet, Faculté de médecine Jacques Lisfranc, Département de médecine générale, Campus Santé Innovations, 10 rue de la Marandière, BP 80 019, 42270 Saint-Priest-en-Jarez
Correspondance : R. Charles
rodolphe.charles@univ-st-etienne.fr

Depuis une dizaine d’années, le taux de valorisation des thèses de médecine générale (MG) s’accroît, notamment grâce à la création des départements de MG. À Saint-Étienne, il est demandé aux étudiants de rédiger leur thèse sous format article et de la soumettre à une revue scientifique. Ce travail a interrogé le point de vue des étudiants de 3e cycle de MG sur cette valorisation. Ils décrivent la valorisation comme une plus-value de leur travail, qui s’acquiert sous forme d’une expérience personnelle ou par la diffusion de leur écrit à l’intention d’un public plus ou moins large en fonction du sujet. Ces idées sont souvent acquises au décours du travail de thèse. Le format-article est bien accueilli, car rassurant avec ses codes d’écriture déjà familiers. Cependant, les contraintes rédactionnelles qu’il exige peuvent parfois être source de difficultés. L’importance du directeur de thèse est également soulignée par les étudiants. Il est perçu comme un guide qui pourra les accompagner jusqu’à cette valorisation, grâce à son habitude de l’exercice.