JLE

Médecine

MENU

La toxine botulinique pour traiter l'obésité ? Volume 1, numéro 3, Décembre 2005

Auteur
  • Page(s) : 104
  • Année de parution : 2005

La toxine botulinique est un inhibiteur puissant, à longue durée d'action, des contractions musculaires, agissant à la fois sur les muscles striés et les muscles lisses, une propriété qui a été utilisée pour traiter certaines maladies spastiques gastro-intestinales. Récemment, il a été constaté que des injections de toxine botulinique de type A dans l'antre gastrique de rats laparotomisés entraînaient une diminution des prises alimentaires et une réduction pondérale, ces effets pouvant être liés à une inhibition de la vidange gastrique.

Chez l'homme, une publication récente a fait état d'une diminution du poids de 9 kg et de la prise quotidienne calorique de 32,5 %, 4 mois après l'administration endoscopique de toxine botulinique de type A dans l'antre gastrique. Il était donc intéressant d'évaluer les effets de cette toxine botulinique chez un nombre plus élevé de patients obèses. Douze ont été inclus. Par rapport aux valeurs initiales tant à 4 semaines qu'à 12 semaines, ni le poids ni la vidange gastrique des solides n'ont réellement été modifiés par le traitement. La toxine botulinique n'a pas fait la preuve de son efficacité dans la lutte contre l'obésité...


Garcia-Compean D, et al. Endoscopic injection of botulinum toxin in the gastric antrum for the treatment of obesity. Results of a pilot study. Gastroenterol Clin Biol. 2005;29:789-91.