JLE

Médecine

MENU

Impact du confinement et des mesures barrières sur les infections bactériennes et la pratique de l’antibiothérapie en EHPAD Volume 19, numéro 8, Octobre 2023

Auteurs
* Auteurs principaux de l’article
Université de Bordeaux, UFR des Sciences Médicales, 146 rue Léo Saignat, 33076 Bordeaux
Correspondance : A. Fleuriet
antoine.fleuriet@gmail.com

Au sein des EHPAD, la lutte contre les infections reste un enjeu de santé publique. L’objectif principal de notre travail était d’évaluer l’impact des mesures barrières et du confinement sur l’incidence des infections bactériennes dans ces établissements. Les objectifs secondaires étaient d’étudier leur impact sur l’incidence des différents types d’infections, et les facteurs influant la prescription d’antibiotiques.

Cette étude rétrospective quantitative multicentrique, compare un groupe de 274 patients non exposés aux mesures (mars 2019 - mars 2020) et un groupe de 269 patients exposés aux mesures (mars 2020 - mars 2021).

Nous avons observé une diminution de 21 % de la prescription totale d’antibiotiques (RR = 0,79 ; IC 95 % [0,71-0,87] ; p < 0,001) et une diminution de 49 % de la prescription d’antibiotiques pour infections respiratoires (RR = 0,51 ; 0,37-0,69] ; p < 0,001). Le degré de dépendance du patient était un facteur influant l’antibiothérapie utilisée.

La baisse significative de l’incidence des infections respiratoires attribuable aux mesures barrières et au confinement est à pondérer par les effets indésirables, notamment sur la santé mentale.