JLE

Médecine

MENU

FMC : le modèle « réflexif » Volume 9, numéro 2, février 2013

Auteur

L’article – ancien (1997) – des médecins de santé publique britanniques est une référence « historique », l’un des premiers à acter la réforme du système de FMC « traditionnel » vers une prise en compte plus large des pratiques réelles.

Les auteurs partaient du constat que l’institutionnalisation de la FMC par les Collèges royaux britanniques n’avait pas suffi à lever les critiques sur son efficacité en termes de compétence des professionnels ou de résultats de santé. La prééminence de l'enseignement didactique et des connaissances académiques ne tenait aucun compte des relations entre savoirs et pratiques dans le quotidien des professionnels, ce qui rendait quasi impossible toute évaluation réelle. L'adoption du concept de développement professionnel continu marquait une transition importante en mettant l’accent sur l’auto-formation, la perception de soimême en tant que professionnel, dans les conditions même de l’exercice, dans une approche multidisciplinaire et collaborative, adaptée aux besoins réels. Ce concept associe dans la même réflexion formation et pratiques, implique aussi une plus grande prise en compte des patients, individuellement ou collectivement, des gestionnaires et des décideurs. Il suppose une évaluation plutôt interne, participative et collaborative, qu’externe et portant sur les seules connaissances scientifiques.

Brigley S, Young Y, Littlejohns P, McEwen J. Continuing education for medical professionals: a reflective model. Postgrad Med J. 1997;73:23-6.

Que retenir pour notre pratique ?
• Bref article dans la mouvance du développement de «l’EBM » par Guyatt et d’autres quelques années auparavant. L’hypothèse de travail semble « logique » bien que toujours à démontrer en termes de résultats sanitaires.
• Ce n’était pas (ce n’est toujours pas…) une révolution : comme le soulignaient les auteurs de cet article en forme d’éditorial, « le cycle réflexif du DPC formalise simplement l’expérience habituelle des médecins quand ils ont recours à leur savoir tacite pour résoudre les problèmes du jour ». Il ne s’agit que de rendre explicite et partageable ce qui ne l’est pas : ce sera le leitmotiv tout au long de ce numéro de Médecine.

Mots clés : Connaissances, attitudes et pratiques en santé ; Évaluation des pratiques médicales par des pairs ; Formation médicale continue [Continuing Medical Education; Health Knowledge, Attitudes, Practice; Peer Review, Health Care]