JLE

Médecine

MENU

Difficultés d’accès au dispositif intra-utérin chez les femmes nullipares Volume 15, numéro 2, Février 2019

Auteurs
Université de Toulouse, Département Universitaire de Médecine Générale, 133 Route de Narbonne, 31062 Toulouse cedex
* Tirés à part

Les dispositifs intra-utérins (DIU) sont la première méthode de contraception réversible dans le monde mais seulement 1,3 % des femmes nullipares en France l’utilisaient en 2010. L’accès pour les nullipares pourrait être amélioré par une meilleure diffusion de l’information auprès des professionnels et de la société et ainsi faire évoluer les mentalités sur les fausses représentations associées au DIU. Malgré les réserves liées à la douleur et aux difficultés techniques de pose, il est recommandé d’intégrer le DIU dans le panel de contraceptions proposé aux nullipares et d’accompagner les femmes vers un choix éclairé.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International