John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

COVID-19, confinement, violences faites aux femmes et aux enfants Volume 16, numéro 10, Décembre 2020

Auteurs
1 Médecin généraliste, Centre municipal de santé de Romainville, 93230 Romainville ; Membre de SOS FEMMES 93 et du Collectif Féministe Contre le Viol
2 Médecins généralistes, Département de Médecine générale ; Médecine Sorbonne Université
* Correspondance

Isolement, confinement, menace, face-à-face permanent laissent l’agresseur dans une toute-puissance pour instrumentaliser, humilier, blesser, frapper, agresser sexuellement et asseoir sa domination sur sa conjointe et ses enfants. Les éléments déclenchants s’il en faut s’appuieront comme justification sur la promiscuité, le bruit des enfants, la pandémie ou tout autre élément l’entrainant dans sa spirale destructrice et de passage à l’acte.

Dès les premières semaines, on a relevé une augmentation des signalements de violences conjugales et intra-familiales. L’ensemble des professionnels de santé doivent être vigilants, à l’écoute et questionner au moindre doute sur d’éventuelles violences.