John Libbey Eurotext

MT Cardio

MENU

Risque cardiovasculaire : quel traitement pour quel patient ? Volume 4, numéro 4, Juillet-Août 2008

Auteurs
Service de cardiologie préventive, hôpital européen Georges-Pompidou, et Université Paris-Descartes, Paris

Plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire ont été identifiés, qui peuvent être modifiés par diverses approches, non pharmacologiques et médicamenteuses. Ils constituent autant de cibles thérapeutiques, pour lesquelles il convient de définir des objectifs chiffrés à atteindre, en recourant à des stratégies thérapeutiques adéquates. La distinction entre prévention primaire et prévention secondaire s’estompe peu à peu, les patients de prévention secondaire et les sujets à haut risque de prévention primaire devant bénéficier des mêmes moyens thérapeutiques, avec les mêmes objectifs. Dans tous les cas, des mesures hygiéno-diététiques doivent être expliquées et encouragées. Puis, selon le profil de risque du sujet, son terrain et ses éventuelles comorbidités, divers médicaments ayant montré qu’ils amélioraient le pronostic cardiovasculaire peuvent être prescrits : les médicaments antihypertenseurs, hypolipémiants, antidiabétiques et/ou antithrombotiques. Cet article résume les recommandations récentes sur la prévention primaire et sur la prévention secondaire des trois grandes pathologies cardiovasculaires d’origine athéromateuse : la maladie coronaire, la maladie cérébrovasculaire et la maladie artérielle périphérique.