John Libbey Eurotext

MT Cardio

MENU

Hémodynamique Doppler dans l’embolie pulmonaire Volume 2, numéro 1, Janvier-Février

Auteur
Service de cardiologie, pôle Cœur-Poumon, CHU Jean-Minjoz, Boulevard Fleming, 25030 Besançon Cedex

L’estimation des pressions artérielles pulmonaires constitue une démarche diagnostique et pronostique déterminante dans la prise charge de l’embolie pulmonaire (EP) aiguë. L’analyse Doppler permet une évaluation hémodynamique non invasive du cœur droit à partir de différents paramètres dont la validation est aujourd’hui bien établie. Il existe trois grandes méthodes d’estimation des pressions artérielles pulmonaires basées sur le Doppler, qui font appel à l’analyse du flux d’insuffisance tricuspide, l’analyse du flux d’insuffisance pulmonaire, et l’analyse du flux d’éjection pulmonaire. Les données concernant l’apport du Doppler tissulaire dans le diagnostic de l’EP sont encore très parcellaires et requièrent d’autres études avant de conclure sur la valeur diagnostique de ces paramètres. Il convient de confronter entre elles les différentes méthodes utilisées pour estimer une pression donnée, afin de garantir la cohérence de la mesure. À ces conditions, et compte tenu de la multiplicité des paramètres disponibles, l’examen Doppler permet dans la majorité des cas une évaluation fiable des modifications hémodynamiques rencontrées dans l’EP.