John Libbey Eurotext

Journal de Pharmacie Clinique

MENU

Syndrome canalaire des membres supérieurs : pensez statines ! Volume 39, numéro 3, Septembre 2020

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Cabinet de neurologie, Saint-Valery-sur-Somme, France
2 Service d’explorations fonctionnelles du système nerveux, Centre hospitalier universitaire, Amiens, France
3 Centre de pharmacovigilance régionale, Centre hospitalier universitaire, site Sud, Amiens, France
* Correspondance

Les statines peuvent être responsables d’une mononeuropathie à type de syndrome canalaire. Observation: Nous rapportons l’observation d’une patiente de 49 ans présentant une atteinte du nerf ulnaire au poignet (syndrome de Guyon), sans cause compressive mise en évidence sur le bilan complémentaire, et d’évolution favorable suite à l’arrêt de la statine. Conclusion: La prise de statine peut être à l’origine d’une mononeuropathie mimant un syndrome canalaire des membres, généralement réversible à l’arrêt du traitement. À notre connaissance, il s’agit du premier cas de syndrome du canal de Guyon rapporté sous statine.