John Libbey Eurotext

Journal de Pharmacie Clinique

MENU

Demandes urgentes de médicaments à la pharmacie : sont-elles toujours justifiées et comment les optimiser ? Volume 42, numéro 3, Septembre 2023

Illustrations


  • Figure 1.

  • Figure 2.

  • Figure 3.

  • Figure 4.

  • Figure 5.

  • Figure 6.

  • Figure 7.
Auteurs
1 Service pharmacie, Centre hospitalier universitaire, avenue de la Côte de Nacre, 14033 Caen cedex 01, France
2 Direction de la qualité et du droit des usagers, Centre hospitalier universitaire, avenue de la Côte de Nacre, 14033 Caen cedex 01, France
3 Département des opérations et des parcours, Centre hospitalier universitaire, avenue de la Côte de Nacre, 14033 Caen cedex 01, France
* Correspondance : M. Baudon

Le réassort des produits de santé s’effectue par complémentation de la dotation selon un planning prédéfini. En dehors de ces commandes, les services font des demandes urgentes, dont le nombre ne cesse de croître. Ces demandes urgentes sont-elles toujours justifiées ? Une étude prospective monocentrique a été réalisée dans cinq services sur deux périodes de 21 jours, entre lesquelles des actions correctives ont été mises en place. Le nombre de lignes de demandes urgentes est passé de 462 à 300 et leur taux de justification de 37 % à 60 %. Cela est lié au plan d’action mis en place, articulé autour de cinq axes : révision de dotation, rangement harmonisé des médicaments, formation du personnel paramédical à la bonne utilisation du logiciel, affichage personnalisé dans chaque salle de soins sur les modalités de commande et formation institutionnelle sur les bonnes pratiques du circuit du médicament. Ces mesures ont eu un impact quantitatif et qualitatif positif sur les demandes urgentes.