JLE

L'Information Psychiatrique

MENU

Sélection de livres Volume 95, numéro 8, Octobre 2019

Illustrations




Monique Bydlowski

Recherches en psychopathologie de l’enfant

Toulouse : Érès, 2019

Les explorations dédiées au développement du très jeune âge se sont multipliées au cours des dernières décennies. Une mutation, véritable révolution épistémologique, est en cours : elle bouleverse la façon de nous représenter le bébé humain, tant par l’étude de l’interaction initiale avec sa mère que par l’observation directe de son corps, deux « voies royales » pour commencer d’entrevoir l’éclosion de sa vie psychique.

Dans le domaine de la psychopathologie, si le clinicien accumule des observations aléatoires et tente d’en donner sens, voire causalité, le chercheur grâce à un « filet d’hypothèses » va à la pêche des faits afin d’en confronter les invariants et de développer une pensée théorique toujours provisoire et révisable. Conduire une recherche, c’est transformer ce qui pourrait ne rester qu’une intuition personnelle en un énoncé porteur d’un intérêt général grâce à une démonstration de validation bien choisie et aboutie.

Les auteurs, des cliniciens et des chercheurs, exposent la démarche et les nouvelles méthodologies de la recherche et en présentent des exemples accomplis et novateurs. Tout spécialement dans le champ de l’enfance, la recherche en psychopathologie poursuit un but implicite : issue du terrain clinique, elle a vocation idéalement à y retourner et y permettre la mise en place d’outils de prévention et de soins.

Monique Bydlowski est psychiatre, psychanalyste, directeur honoraire de recherche à l’Inserm.

Marie Choquet, Christophe Moreau

Les jeunes face à l’alcool

Toulouse : Érès, 2019 Coll. « La vie devant eux »

Pourquoi la consommation d’alcool augmente-t-elle chez les 18-30 ans alors qu’elle baisse pour tous les autres groupes d’âge ?

L’allongement et la massification des études, le report de l’âge au premier enfant, la perte de confiance en l’avenir, le déclin des rites intégrateurs et l’évolution des pratiques festives sont autant d’éléments qui permettent de situer le contexte de cette consommation. Loin de souscrire à un regard stigmatisant sur les pratiques juvéniles, des spécialistes reconnus de différentes disciplines scientifiques montrent combien les facteurs externes (statut social, changements sociétaux…) et internes (personnalité, fonctionnement cérébral…) sont en cause.

Reste la diversité des modes de consommation. Du fêtard occasionnel au jeune à risque d’alcoolisme, en passant par les profils plus ou moins modérés, il s’agit de comprendre et d’expliquer, loin des clichés télévisés, quels sont les facteurs de vulnérabilité spécifiques à cet âge, mais aussi et surtout quels sont les facteurs de protection qui peuvent faciliter l’entrée dans le monde adulte.

Publié avec la Fondation pour la recherche en alcoologie.

Marie Choquet est docteur en psychologie et épidémiologiste, directeur de recherche honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm, U669, Maison des adolescents, hôpital Cochin, Paris), responsable de l’équipe « Santé de l’adolescence ». Elle est membre de la Fondation pour la recherche en alcoologie.

Christophe Moreau est docteur en sociologie, directeur de Jeudevi, structure indépendante de recherche en sciences humaines sur le champ de l’adolescence/jeunesse, basée à Rennes. Travaillant sur le passage de l’adolescence à l’âge adulte, l’éducation, la protection de l’enfance, l’insertion socioprofessionnelle, il a notamment développé des recherches sur les pratiques festives des jeunes et la gestion publique de la fête. Il est membre du comité scientifique de la Fondation pour la recherche en alcoologie.

Avec la participation de Jean-pascal Assailly, Julien Cestac, Laure Com-Ruelle, Ludovic Gaussot, Philip Gorwood, Philippe Jeammet, Laurence Lanfumey, Séverine Lannoy, Yannick le Henaff, Loïc le Minor, Sébastien le Pajolec, Pierre Maurage, Véronique Nahoum-Grappe, Didier Nourrisson, Nicolas Palierne, Jean-Paul Thomas, Clément Vansteene.

Lucia Path

Brèves de psy

Nantes : éditions Amalthée, 2016

Psychologue à l’hôpital, Lucia Path a souhaité transmettre quelques instants prélevés de sa pratique dans un service de pédopsychiatrie. Les fragments choisis viennent témoigner d’instants de vie d’enfants, d’adolescents, de parents qui confient dans un bureau, un couloir, un interstice, leurs inventions singulières pour affronter le monde.

Ces brèves introduisent, avec toute la pudeur exigible, les drames et les brisures qui peuvent parsemer une vie. Y résonneront peut-être à la lecture, la part d’infantile en chacun de nous. Au détour des rencontres, on mesure l’importance de préserver le territoire de l’enfance et chaque témoignage devient alors une invitation à réfléchir au monde qui nous entoure.

Face à l’impensable, l’auteur a voulu montrer comment ne jamais renoncer à saisir l’étincelle de vivant, celle qui lutte contre le pire, afin de retrouver une dignité et une légitimité à être. On devine dans ces espaces de consultation des instants forts d’humanité. L’illustratrice a su saisir avec finesse ces éclats de lumière.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International