John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Psychothérapie bifocale d’un cas limite Volume 95, numéro 2, Février-Mars 2019

Auteurs
1 Psychiatre des hôpitaux, Chef de Pôle, CH de Jury, 57073 Metz cedex 3, France
2 Psychologue clinicienne, Docteur en psychologie clinique, Université de Lorraine, Laboratoire Interpsy, 23, bd Albert-1er, 54015 Nancy cedex, France
* Correspondance
  • Mots-clés : cothérapie, état-limite, cas clinique, transfert, contre-transfert, Otto Kernberg
  • DOI : 10.1684/ipe.2019.1915
  • Page(s) : 115-21
  • Année de parution : 2019

Le trouble borderline de la personnalité (TBP) constitue une configuration psychopathologique exposant les personnes atteintes et les équipes soignantes à des prises en soin complexes, volontiers émaillées d’échecs, particulièrement en institution. Est présenté le cas d’une jeune patiente « état limite » sévère, durablement hospitalisée, traitée depuis quelque temps par une thérapie bifocale inspirée de la psychothérapie focalisée sur le transfert de Franck Yeomans, inscrite dans la filiation théorico-pratique d’Otto Kernberg. Les résultats constatés prêtent à un certain optimisme, faisant espérer une sortie de l’univers hospitalier contraint.