JLE

L'Information Psychiatrique

MENU

Les enfants de retour de zone irako-syrienne : construire une position éthique et clinique entre enjeux sécuritaires et médiatiques et besoins et intérêt des enfants Volume 100, numéro 5, Mai 2024

Auteurs
1 Docteur, PH pédopsychiatre, thérapeute familiale, thérapeute transculturelle
2 PUPH pédopsychiatre, chef de service
3 Centre référent pour les mineurs de retour de zone
4 Service universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du CHIC, 23 avenue Sainte Marie 94000 Créteil, France
* Correspondance : N. Bouaziz <nora.bouaziz@chicreteil.fr>
** Cette présentation a été faite dans le cadre des 41es journées de la SIP

En 2017, une circulaire ministérielle institue pour les enfants de retour de la zone irako-syrienne un dispositif d’accueil avec l’intervention de l’Aide sociale à l’enfance et de la Protection judiciaire de la jeunesse, sous le contrôle du juge des enfants et en coordination avec le parquet antiterroriste. Y est associée une prise en charge psychologique et pédiatrique. Du côté du pénal, il s’agit de traiter la radicalisation des mères et de traiter ou prévenir celle des enfants. Du côté pédopsychiatrique, il s’agit de trouver une place de soignant parmi la multiplicité des intervenants, sans être un prolongement du contrôle social, un relais du discours médiatique et politique, ou agis par le contre-transfert culturel que suscitent ces situations. Il nous faut nourrir notre posture éthique et clinique par une lecture complémentariste des trajectoires de ces enfants et de leur famille avec des niveaux de lecture historique, politique et systémique.