John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Cannabis et troubles psychotiques Volume 85, numéro 7, septembre 2009

Auteurs
Centre d’enseignement, recherche et traitement des addictions (Certa), Inserm U669, Hôpital Paul-Brousse, 94804 Villejuif Cedex

En France, le cannabis est le produit illicite le plus consommé. En 2005, 3,9 millions de français entre 15 et 75 ans avaient au moins un usage dans l’année. Le cannabis est utilisé depuis les temps anciens dans la pharmacopée médicale pour ses propriétés antispasmodiques et analgésiques, d’où la perception courante d’un remède naturel. Les études ont montré que le cannabis est associé avec une moindre santé physique et psychique.Les liens entre le cannabis et les troubles psychotiques sont subtils. Le cannabis est souvent consommé pour ses propriétés anxiolytiques, psychostimulantes et hallucinogènes. Les recherches récentes en imagerie, neurobiologie, neurophysiologie et génétique incriminent de plus en plus le système endocannabinoïde dans la genèse des troubles psychotiques. Cet article propose de faire le parallèle entre les troubles psychotiques liés à l’usage du cannabis, la schizophrénie et les données de la recherche pourront expliquer certains des liens observés.