John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Vers une standardisation des procédures chirurgicales anatomo- pathologiques d'étude des ganglions au cours des gastrectomies pour cancer Volume 4, numéro 5, Septembre - Octobre 1997

Auteur

Les procédures de prélèvement et d'étude des ganglions diffèrent considérablement d'une équipe à une autre, ce d'autant plus que le résultat final (le statut ganglionnaire) dépend de deux entités différentes : le chirurgien et l'anatomopathologiste. Dès lors, il est difficile de comparer les résultats de différentes équipes, et on peut s'interroger sur la validité d'études multicentriques évaluant une thérapeutique lorsqu'elles sont basées sur le statut ganglionnaire. Cette étude est destinée à : 1) Faire le point sur l'incidence des envahissements ganglionnaires en fonction des types de curage et en fonction des méthodologies d'analyse ganglionnaire, analyser la reproductibilité des curages et des analyses anatomopathologiques, et apprécier les valeurs pronostiques respectives de la localisation, du nombre absolu, et du ratio des ganglions envahis. 2) Proposer une standardisation des procédures chirurgico-pathologiques : en définissant des procédures simplifiées de curage ganglionnaire, indépendantes de la localisation du cancer sur l'estomac et simples à mémoriser, en définissant un nombre minimal de ganglions à examiner par type de curage effectué (D1 ou D2), et en adoptant une nomenclature très proche des dernières recommandations de l'UICC (Suppl. 1993) pour définir le statut ganglionnaire d'un patient (fournissant les renseignements souhaités sur la localisation, le nombre absolu et le ratio de ganglions envahis).