John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Vaccination contre l’hépatite B en France Volume 7, numéro 4, Juillet -Août 2000

Auteurs
CHU de Nancy, Hôpitaux de Brabois, rue du Morvan, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy Cedex.

L’infection par le virus de l’hépatite B est une source majeure de morbidité et de mortalité à l’échelle de la planète. La France fait partie de la zone géographique de faible endémie ; le vaccin y est utilisé depuis 1981 et les bénéfices de la vaccination ont été largement démontrés. Une meilleure définition des groupes à risque, un schéma unique de vaccination, l’abandon des injections de rappel sont actuellement proposés. En raison de signalement, à l’Agence du médicament, d’atteintes du système nerveux évoquant une sclérose en plaque, une enquête de pharmacovigilance a été effectuée, regroupant trois études cas-témoins et une analyse bénéfice/risque de la vaccination contre l’hépatite B. Le lien épidémiologique entre la vaccination et la survenue de ces incidents graves n’a pu être établi, mais il n’a pas été formellement exclu que la vaccination soit un facteur précipitant sur un terrain prédisposé. Le bénéfice de la vaccination semble supérieur à son éventuel risque. Il faut poursuivre la vaccination chez les groupes à risque, les préadolescents et les nourrissons, où elle est parfaitement immunogène et particulièrement bien tolérée.