John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Une anémie par carence martiale à ne pas prendre à la légère Volume 21, numéro 9, Novembre 2014

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital Européen Georges Pompidou,
service d’hépato-gastroentérologie et endoscopie,
20 rue Leblanc,
75015 Paris, France
2 Hôpital Européen Georges Pompidou,
service d’anatomopathologie,
Paris,
France

Un patient de 81 ans était hospitalisé dans le service de chirurgie vasculaire pour la prise en charge d’une artérite oblitérante des membres inférieurs. Son traitement comportait de l’aspirine à 160 mg. Le bilan biologique montrait une anémie à 8,8 g/dL, microcytaire et arégénérative. Le bilan ferrique réalisé secondairement montrait une carence martiale.Question 1 : Comment confirmer biologiquement le caractère ferriprive devant une anémie chronique microcytaire ? En réalisant le dosage de1 :a)Fer [...]