John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Tumeurs des voies biliaires : quelle est la place du drainage biliaire percutané ? Volume 29, numéro 2, Février 2022

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8

Tableaux

Auteurs
1 Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI, Service de radiologie, Marrakech, Maroc
2 AP-HP – Université Paris Saclay, Hôpital Ambroise Paré, DMU Smart Imaging, Service d’imagerie médicale et de radiologie interventionnelle, 92100 Boulogne-Billancourt, France
3 Hôpital de Poissy Saint-Germain-en-Laye, Service d’imagerie médicale et de radiologie interventionnelle, 78300 Poissy, France
4 UMR 1179 INSERM/UVSQ, équipe 3 : Thérapeutiques innovantes et technologies appliquées aux troubles neuro-moteurs
5 Hôpital de Poissy Saint-Germain-en-Laye, Service d’hépato-gastroentérologie, 78300 Poissy, France
* Correspondance

Le drainage biliaire percutané des voies biliaires est indiqué en situation palliative dans les lésions avancées de type Bismuth III et IV et en cas d’impossibilité ou en complément du drainage endoscopique. Un bilan d’extension incluant un scanner thoraco-abdomino-pelvien, une imagerie par résonance magnétique hépato-biliaire, et une concertation au sein d’une équipe spécialisée pluridisciplinaire sont les étapes cruciales pour envisager les différentes options thérapeutiques. Pour restaurer la perméabilité biliaire, l’opérateur dispose de drains externes ou au mieux interne-externes et de prothèses métalliques nues ou couvertes. De nombreuses innovations, permettent d’augmenter la perméabilité de ces prothèses. Un environnement anesthésique est indispensable car la procédure est douloureuse et pourvoyeuse de complications septiques.