John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Tumeurs bénignes du foie : place et modalités de la chirurgie Volume 22, numéro 8, Octobre 2015

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
Auteur
CHU Bordeaux,
Groupe Hospitalier Sud,
Hôpital Haut-Lévèque,
service de chirurgie digestive,
avenue Magellan,
33600 Pessac, France
* Tirés à part

Les tumeurs bénignes du foie sont fréquentes, en général asymptomatiques, et de plus en plus souvent de découverte fortuite sur des examens d’imagerie. La plupart ne requièrent aucun traitement, quelle que soit leur taille (angiome, hyperplasie nodulaire focale, kyste biliaire). Les indications chirurgicales doivent être discutées en fonction de la présentation clinique et de la nature de la tumeur, déterminée le plus souvent par l’imagerie (IRM). La chirurgie est réservée : 1) aux tumeurs symptomatiques, soit devant un tableau aigu d’hémorragie soit en cas de douleurs plus ou moins chroniques, 2) en cas de risques évolutifs menaçants (hémorragie ou dégénérescence) ou, enfin, 3) en cas de rare doute diagnostique. La laparoscopie est une excellente approche dans cette chirurgie de tumeurs bénignes à condition qu’elle en respecte les règles, ou du moins les objectifs fondamentaux : indication validée, sécurité maximale, absence de transfusion, pas de mortalité, et morbidité minimale.