John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Troubles fonctionnels intestinaux : données récentes Volume 17, numéro 1, janvier-février 2010

Auteur
AP-HP Hôpital Louis Mourier Service d’Hépato-Gastroentérologie Colombes ; Université Denis Diderot-Paris 7 France

Durant les années 1990, la mise en évidence d’une hypersensibilité viscérale chez les patients atteints d’un Syndrome de l’Intestin Irritable (SII) a été l’une des avancées physiopathologiques majeures. Ces dix dernières années ont été marquées par la mise en évidence d’un état micro-inflammatoire local qui favorise l’apparition d’une augmentation de la perméabilité intestinale. Ces deux anomalies sont sans doute les éléments essentiels qui favorisent l’apparition de cette hypersensibilité. Les critères de Rome III sont les derniers critères diagnostiques du SII. Peu utilisés en pratique clinique, ces critères diagnostiques ont permis de préciser la prévalence du SII, son incidence et les coûts de prise en charge. Sur le plan thérapeutique, MeteoSpasmyl ® (association citrate d’alvérine-siméticone) a confirmé son action sur la douleur abdominale durant une étude de phase IV menée selon les critères de jugement définis par les agences de santé au début des années 2000.