John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Traitements systémiques de première et seconde lignes du carcinome hépatocellulaire Volume 27, supplément 1, Mai 2020

Auteur
1 Hospices Civils de Lyon, Hôpital de la Croix Rousse, Unité d’Hépatologie et Gastroentérologie, 103, grande rue de la Croix Rousse, 69004 Lyon
2 Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon, INSERM U1052, Lyon
3 Université Claude Bernard Lyon 1, Lyon
* Correspondance

Le carcinome hépatocellulaire avancé ne peut bénéficier que des thérapies systémiques qui, depuis 2007, n’ont été que des inhibiteurs de tyrosines kinases, essentiellement tumorostatiques et avec des effets secondaires notables. L’avènement de l’immuno-oncologie s’est avéré décevant en monothérapie, mais par contre, dans des stratégies de combinaison avec des régulateurs du microenvironnement tumoral, a montré un bénéfice très significatif sur l’efficacité et la qualité de vie des patients. Ces résultats récents vont complètement modifier le paradigme du traitement systémique du carcinome hépatocellulaire.