John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Traitement du reflux gastro-œsophagien par les inhibiteurs de la pompe à protons : les recommandations et la pratique Volume 28, numéro 8, Octobre 2021

Tableaux

Auteur
Hospices Civils de Lyon, Université Claude Bernard Lyon I, Hôpital E Herriot, Services d’explorations fonctionnelles digestives, 5 place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03
* Correspondance

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont le traitement de référence du reflux gastro-œsophagien (RGO). Ils sont indiqués pour la cicatrisation de l’œsophagite, pour la prévention des récidives et pour le soulagement des symptômes. La posologie varie en fonction de l’indication. Le traitement est instauré sans examen complémentaire préalable en cas de symptômes typiques de reflux sans signe d’alarme. Au contraire, des explorations complémentaires sont nécessaires avant la mise en route d’un traitement par IPP, en cas de signes d’alarme ou de symptômes atypiques pour confirmer le diagnostic de RGO. Le test thérapeutique aux IPP n’est pas recommandé. En cas de traitement au long cours, l’indication doit être réévaluée périodiquement et la posologie minimale efficace cherchée. Il n’y a pas d’argument pour privilégier un IPP plutôt qu’un autre. Dans certains cas bien sélectionnés, une augmentation de la posologie (hors autorisation de mise sur le marché) peut se discuter.