John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Traitement des cancers du bas rectum Volume 14, supplément 2, Numéro spécial : Traitement du cancer colorectal en 2007

Auteurs
Service de Chirurgie Digestive, Hôpital Saint-André, 1 rue Jean Burguet, 33075 Bordeaux

La définition des cancers du bas rectum doit être de plus en plus précise pour affiner les choix thérapeutiques. La marge de sécurité circonférentielle, évaluée par l’imagerie par résonance magnétique, est aussi, voire plus, importante que la marge distale pour choisir le type de chirurgie.La technique de résection intersphinctérienne permet d’éviter l’amputation abdominopérinéale chez la majorité des patients porteurs d’un cancer du bas rectum.La chirurgie conservatrice sphinctérienne des cancers du bas rectum ne compromet pas le pronostic local ni la survie, préserve mieux la sexualité mais expose à des troubles fonctionnels digestifs dont l’impact sur la qualité de vie est dépendant du patient.Les traitements néoadjuvants améliorent le contrôle local et sont utilisés pour sélectionner les patients pour une épargne sphinctérienne et même une épargne rectale.La spécialité chirurgicale joue un rôle prépondérant dans la stratégie et les résultats du traitement des cancers du bas rectum.