John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Traitement chirurgical et endoscopique des sténoses bénignes de la voie biliaire principale sous-hilaire Volume 8, numéro 1, Janvier -Février 2001

Auteurs
Service de gastroentérologie, Centre hospitalo-universitaire Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil.

Le traitement des sténoses bénignes de la voie biliaire principale sous-hilaire peut être chirurgical mais aussi endoscopique ou radiologique. L'anastomose hépatico-jéjunale sur anse en Y reste le traitement de référence. Les complications de ce traitement sont liées au terrain sous-jacent (sujet âgé, pancréatite chronique alcoolique...) et aux sténoses de l'anastomose. Le traitement endoscopique consiste à dilater puis à calibrer les sténoses par des prothèses plastiques changées tous les trois mois pendant au moins 6 mois. Ce traitement n'est que rarement définitif en cas de sténose biliaire compliquant la pancréatite chronique. En revanche, les résultats à long terme semblent comparables à ceux de la chirurgie pour les sténoses biliaires postopératoires. Si le choix du traitement peut être difficile, un traitement endoscopique ne doit ni retarder ni compliquer un traitement chirurgical incontournable et, inversement, un traitement conservateur, lorsqu'il est possible, doit être envisagé de première intention, notamment chez les patients fragiles ou âgés. Ce choix doit aussi tenir compte de la cause de la sténose, de sa complexité (sténose longue ou associée à une fistule), mais aussi des possibilités thérapeutiques locales.