John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Traitement adjuvant du cancer colique : quelles pistes après MOSAIC ? Volume 17, numéro spécial 5, Cancer colorectal : acquis thérapeutiques récents

Auteur
Hôpital européen Georges-Pompidou faculté Paris-V, service d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive 20, rue Leblanc 75015 Paris France

Le cancer colique a tué plus de 16 000 personnes en 2007, en France. En évitant la survenue de récidives métastatiques après résection de la tumeur colique, le traitement adjuvant permet de sauver plusieurs milliers de vie chaque année. Il y a cinq ans, l’étude MOSAIC a permis l’avènement de la combinaison 5-fluoro-uracile, acide folinique et oxaliplatine comme traitement de référence des cancers coliques opérés de stade III. Depuis cette date, peu d’avancées significatives ont été réalisées. Ce texte essaiera, à travers les données les plus actuelles sur le sujet, d’explorer quatre pistes d’amélioration potentielle pour le futur : l’optimisation de la chimiothérapie est-elle encore possible ? Quelle est la place des thérapies ciblées en situation adjuvante ? Peut-on tenter de modifier les modalités thérapeutiques pour en améliorer l’efficacité ou la tolérance ? Et enfin, le traitement « à la carte » va-t-il enfin voir le jour ?