John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Tomodensitométrie hépatique II. Foie pathologique : pathologie tumorale Volume 4, numéro 1, Janvier - Février 1997

Auteur
Service de radiologie B (Pr C. Roy), hospices civils, hôpitaux universitaires, 67091 Strasbourg Cedex, France.

Depuis les années 1980, la tomodensitométrie (TDM) est d'utilisation courante pour l'exploration du foie. Mais elle s'est aujourd'hui considérablement modifiée avec l'apparition de scanners rapides dont le dernier né est le scanner à rotation continue. Devant ces avancées technologiques, nous avons voulu préciser la sémiologie des lésions hépatiques et la hiérarchie des examens complémentaires. S'il est acquis que l'échographie est l'examen de base de la pathologie hépatique, la tomodensitométrie, malgré les progrès de l'IRM ou de l'écho-Doppler, apporte des informations importantes pour l'étude des pathologies diffuses. Le mode spiralé permet une exploration très rapide, une excellente opacification vasculaire et des possibilités de reconstruction multiplanaire. Il optimise le dépistage des lésions et leur caractérisation et devrait donc remplacer dans l'avenir les examens classiques.