John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Thermoablation des métastases hépatiques d’origine colorectale : indication et imagerie de suivi Volume 21, numéro 4, Avril 2014

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
Auteur
Hôpital Beaujon,
service de radiologie,
100 boulevard du Général Leclerc,
92118 Clichy, France ;
Université Paris Diderot,
Sorbonne Paris Cité, Paris ;
INSERM U773,
centre de recherche biomédicale Bichat-Beaujon,
CRB3, Paris, France
* Tirés à part

La thermoblation, ou destruction tissulaire par la chaleur, est une modalité à visée curative des métastases hépatiques colorectales indiquée en remplacement, mais surtout en combinaison avec la chirurgie de résection (« résecablation »). Le traitement s’adresse aux lésions de petite taille (< 3 cm) et doit inclure une marge minimale de sécurité. Il permet une extension des indications curatives. L’imagerie de suivi recherche la visualisation d’une zone de nécrose dévascularisée et repose sur la combinaison du scanner et de l’IRM. La première évaluation ne peut être trop précoce (4-6 semaines) du fait de la réaction inflammatoire induite par le traitement, qui perturbe l’interprétation. La recherche de récidive locale ou à distance est souvent difficile, mais est un enjeu majeur. Elle se traduit par la visualisation de tissu tumoral à la périphérie de la zone d’ablation. Enfin, le suivi doit inclure des examens corps entier pour détecter les récidives à distance, et être rapproché dans les mois suivant le traitement car la majorité des récidives sont précoces.