John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Synthèse et actions biologiques de l‘endothéline 1 dans le foie Volume 6, numéro 5, Septembre - Octobre 1999

Auteurs

L’endothéline 1 (ET1) appartient à une famille de trois peptides vasoconstricteurs de 21 acides aminés. Sa synthèse dans le foie normal est faible par rapport à celle d’autres organes. Elle a lieu uniquement dans les cellules non parenchymateuses, et de façon prédominante dans les cellules endothéliales vasculaires et sinusoïdales. Il existe des récepteurs des endothélines à la surface des différents types de cellules hépatiques, mais 30 à 60 fois plus dans les cellules étoilées que dans les autres types cellulaires. Ces récepteurs assurent la clairance hépatique des endothélines, et la transmission de nombreux effets biologiques dont les principaux sont la vasoconstriction du système vasculaire portal, l’activation de la glycogénolyse et la régulation du flux biliaire. Au cours de la fibrogenèse, la synthèse hépatique d’ET1 augmente de façon importante, notamment dans les cellules étoilées myofibroblastiques. In vitro, l’ET1 stimule la transdifférenciation des cellules étoilées en myofibroblastes et induit la contraction des cellules étoilées myofibroblastiques. De plus, elle stimule la prolifération des cellules étoilées proches de l’état quiescent, mais inhibe la prolifération des cellules myofibroblastiques. L’administration d’antagonistes des récepteurs dans les modèles animaux de fibrogenèse a permis de montrer que l’ET1 contribuait au développement de l’hypertension portale et à l’apparition de la fibrose. Il est possible, comme le suggèrent les études in vitro, qu’à un stade avancé l’ET1 exerce des effets anti-fibrogènes. Au cours de la transplantation hépatique, l’ischémie-reperfusion du foie s’accompagne également d’une augmentation de synthèse hépatique d’ET1 qui peut être responsable d’anomalies de la microcirculation, d’une prolongation de l’hypoxie tissulaire et de lésions hépatocellulaires. La place des antagonistes des endothélines dans le traitement de l’hypertension portale au cours des maladies chroniques du foie et dans la prévention des lésions hépatiques d’ischémie-reperfusion reste à préciser.