John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Score et classifications des lésions néoplasiques colorectales : caractérisation et prédiction du risque d’invasion profonde Volume 24, supplément 3, Novembre 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8
  • Figure 9
Auteurs
1 Hôpital Edouard Herriot, service d’endoscopie et d’hépatogastroentérologie, pavillon L, Lyon, France
2 CHU Dupuytren, service d’endoscopie et d’hépatogastroentérologie, Limoges, France
* Tirés à part

Les lésions colorectales néoplasiques ont des aspects très différents en fonction de leur histologie et de leur degré d’invasion qu’il est possible de prédire par une caractérisation endoscopique minutieuse utilisant les chromoendoscopies. En fonction de l’aspect macroscopique, de la couleur, de la taille, des vaisseaux, du relief muqueux, il est notamment possible de prédire précisément si une lésion est invasive ou non et choisir ainsi entre une résection endoscopique et une résection chirurgicale avec curage en raison du risque de métastases ganglionnaires. La caractérisation n’est pas une science exacte mais reste beaucoup plus précise qu’une biopsie qui peut éventuellement donner le diagnostic d’adénocarcinome mais en aucun cas ne permet d’en donner le degré d’invasion. Cette mini-revue vise à rassembler dans un seul tableau les différents critères diagnostiques précédemment publiés dans différentes classifications permettant de prédire l’histologie de la lésion. Sont aussi présentés les différents critères permettant de choisir entre une résection endoscopique en bloc si l’atteinte est superficielle ou une chirurgie avec curage si une invasion profonde est probable. En effet, la chirurgie colorectale n’est pas dénuée de risque et il faut sûrement privilégier les résections endoscopiques pour les lésions superficielles pouvant bénéficier de résections curatives par dissection sous-muqueuse.