John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Rôle de l’écho-endoscopie dans le diagnostic et la prise en charge des tumeurs sous-épithéliales digestives Volume 28, numéro 9, Novembre 2021

Vidéo

  • Rôle de l’écho-endoscopie dans le diagnostic et la prise en charge des tumeurs sous-épithéliales digestives

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8
  • Figure 9

Tableaux

Auteurs
Hôpital Privé Jean-Mermoz, Service de gastro-entérologie, 55 avenue Jean Mermoz, 69008 Lyon
* Correspondance

Les tumeurs sous-épithéliales (TSE) digestives sont en grande majorité découvertes fortuitement au cours d’une l’endoscopie diagnostique. La performance diagnostique de l’écho-endoscopie (EE) pour le diagnostic des TSE, est supérieure à celle d’autres techniques d’imagerie mais reste sous-optimale pour la différentiation les lésions provenant de la quatrième couche écho-endoscopique de la paroi digestive, englobante des lésions de pronostic différent. La ponction guidée sous écho-endoscopie est la technique de référence pour le diagnostic histologique des TSE et s’avère techniquement de réalisation difficile en cas de lésions de petite taille ou de localisation sous-cardiale. Les performances diagnostiques des aiguilles à biopsie pour différencier les TSE et pour apprécier de manière adéquate le potentiel de malignité des tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) sont supérieures à celle des aiguilles d’aspiration (89,7 % et 92 % vs. 65 % et 40 %). L’écho-endoscopie de contraste harmonique (EE-CH) est une technique d’imagerie, basée sur l’étude de la microvascularisation tumorale, dont les performances sont supérieures à celles de l’EE standard en mode B, pour la différentiation des TSE digestives et pour l’évaluation du potentiel de malignité des GIST. Plusieurs champs d’application s’ouvrent dans le futur pour cette technique, notamment dans l’évaluation de la réponse tumorale des GIST au traitement antiangiogénique.