John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Rétrovision rectale en coloscopie : De quoi parle-t-on ? Pourquoi en parle-t-on ? Volume 26, numéro 1, Janvier 2019

Illustrations

  • Figure 1
Auteurs
Hôpital Ambroise Paré, Service d’hépato-gastroentérologie, 9 avenue Charles de Gaulle, 92104 Boulogne Billancourt
* Correspondance
  • Mots-clés : endoscopie, coloscopie, rétrovision rectale, polypes
  • DOI : 10.1684/hpg.2018.1726
  • Page(s) : 75-8
  • Année de parution : 2019

La rétrovision rectale est une manœuvre courante lors d’une coloscopie. Bien que recommandée par les experts comme un temps essentiel de la coloscopie, l’impact de la rétrovision sur la détection des polypes est controversé. Selon les données publiées, la rétrovision rectale systématique ajoute peu à la détection des polypes rectaux après un examen soigné en vision axiale. En cas de lumière rectale étroite, cette manœuvre n’apporte rien par rapport à la vision axiale et n’est pas sans risque de complication. Elle est en revanche utile et sans risque pour examiner la paroi postérieure d’un rectum large. Elle peut s’avérer indispensable pour compléter ou permettre l’exérèse des polypes du bas rectum. La rétrovision rectale paraît également utile pour réaliser de multiples ligatures de d’hémorroïdes internes en un temps.