John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Quid de l’échographie dans la prise en charge des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ? Volume 25, supplément 3, Novembre 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
Auteurs
1 CHU de Rouen, Service de gastro-entérologie, Université de Normandie Rouen, UMR 1073, 1 rue de Germont, 76031 Rouen, France
2 CHU de Rouen, Service de radiologie, Université de Normandie Rouen, LITIS QUANTIF EA 4108, France
* Tirés à part

L’imagerie joue un rôle-clé dans le diagnostic des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et depuis l’avènement des stratégies de « treat-to-target » dans le suivi des lésions en cours de traitement.

Les évolutions technologiques de l’échographie et l’expertise des opérateurs permettent le diagnostic et le suivi des MICI. L’échographie a démontré sa faisabilité avec une sensibilité et une spécificité élevées ainsi que des valeurs prédictives positive et négative excellentes pour la détection des lésions comme pour exclure leur présence. De plus, son caractère non invasif, rapide à mettre en œuvre et de coût faible en font une technique à potentiel élevé. L’objectif de cette revue est d’en préciser les modalités pratiques et le positionnement dans la prise en charge des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin mais également d’aborder les nouveaux aspects en particulier de l’échographie de contraste.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International