John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Prévention du risque infectieux en endoscopie digestive Volume 13, numéro 4, Juillet-Août 2006

Auteur
Équipe interétablissements d’Hygiène et d’Épidémiologie Rhône Sud, Centre Hospitalier Lyon-Sud, Hospices Civils de Lyon

Les modalités de prévention du risque infectieux en endoscopie ont considérablement évolué au cours des 20 dernières années. Plus récemment la prise en compte du risque lié à la maladie de Creutzfeldt-Jakob et de son nouveau variant a entraîné l’instauration d’une procédure unique de traitement comprenant double nettoyage et désinfectant du groupe 2.La survenue d’infections exogènes liées à un acte endoscopique digestif apparaît aujourd’hui comme exceptionnelle et le plus fréquemment liée à un défaut de respect des recommandations en vigueur. Ceci souligne l’importance de la mise en place dans chaque structure d’une politique de prévention reposant sur le respect des précautions standard, de l’hygiène de base et des bonnes pratiques de nettoyage et de désinfection des endoscopes. Cette démarche doit s’appuyer sur une politique d’assurance qualité regroupant traçabilité rigoureuse, maintenance des endoscopes, formation des professionnels et actions d’évaluation basées sur des audits de pratiques ainsi que sur des contrôles microbiologiques de l’eau, des endoscopes et des machines.