John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Place des thiopurines dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI) Volume 17, numéro 6, novembre-décembre 2010

Auteurs
Service de gastroentérologie, MICI et assistance nutritive, Pôle des maladies de l'appareil digestif, Hôpital Beaujon, AP-HP, Université Paris-VII, Clichy, France

Les thiopurines, représentées par l'azathioprine (AZA) et la 6-mercaptopurine (6-MP), font partie des premiers traitements utilisés dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI). Leur efficacité thérapeutique est parfaitement établie avec notamment un rôle majeur d'épargne en corticoïdes et un maintien de l'effet dans le temps, les positionnant comme le traitement d'entretien de première ligne dans la maladie de Crohn et de deuxième ligne dans la rectocolite hémorragique (RCH). Bien que leurs mécanismes d'action précis demeurent en partie inconnus, les progrès récents réalisés en pharmacologie, la meilleure connaissance de leur profil de tolérance à court et long terme et de leurs modalités d'utilisation en monothérapie ou en association, leur facilité d'administration en monoprise quotidienne par voie orale et leur coût relativement peu élevé font de cette classe thérapeutique un pilier incontournable dans le traitement des MICI.