John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Place actuelle de la valve de LeVeen Volume 5, numéro 2, Mars - Avril 1998

Auteurs

La dérivation péritonéo-veineuse de l'ascite, et plus particulièrement la valve de LeVeen, est un procédé très ingénieux pour traiter l'ascite irréductible. Cependant, après une brève période d'enthousiasme, son utilisation a beaucoup diminué en raison de la fréquence de complications postopératoires parfois mortelles et de l'incertitude sur le bénéfice apporté aux patients. Des études récentes ont montré qu'un certain nombre de précautions péri-opératoires simples permettait de diminuer considérablement le risque de l'intervention et que, chez un petit nombre de malades sélectionnés, le bénéfice était réel. Les meilleures indications actuelles sont l'ascite irréductible des malades ayant une cirrhose alcoolique, sevrés et sans insuffisance hépatique majeure, l'ascite chyleuse postopératoire, et parfois une ascite néoplasique très invalidante. En raison de la restriction des indications et de la nécessité d'une prise en charge très stricte, il est préférable que cette intervention soit faite au sein d'une équipe chirurgicale spécialisée.