John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Peut-on prédire une non-réponse primaire (NRP) sous biothérapie dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ? Volume 27, supplément 4, Novembre 2020

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 CHU de Saint-Étienne, Hôpital Bellevue, Service de gastro-entérologie et hépatologie, 25 boulevard Pasteur, 42055 Saint-Étienne Cedex 2
2 CHU de Saint-Étienne, Hôpital Bellevue, Service d’immunologie, 25 boulevard Pasteur, 42055 Saint-Étienne Cedex 2
* Correspondance

La non-réponse primaire est fréquente sous biothérapie et a de lourdes conséquences en termes de prise en charge tant sur le plan thérapeutique que pronostique. Si de nombreux facteurs peuvent être prédictifs, en pratique clinique ils sont en général compliqués à obtenir. Seule la pharmacocinétique pourrait être une aide décisionnelle. L’analyse de toutes ces données à partir de vastes bases d’enregistrement et de logiciels prédictifs nous permettra dans l’avenir d’obtenir une médecine personnalisée et de précision.