John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Nouveautés dans la prise en charge médicale du mésusage d’alcool Volume 23, numéro 6, Juin 2016

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 CHU de Lille,
département de psychiatrie et d’addictologie,
service d’addictologie,
Hôpital Fontan 2,
1 rue Verhaeghe,
59037 Lille Cedex,
France
2 EPSM Val de Lys – Artois,
centre de soins,
d’accompagnement et de prévention en addictologie,
Béthune,
France
* Tirés à part

Le mésusage d’alcool est un concept large, qui englobe tous les stades d’usage problématique d’alcool, depuis l’usage à risque jusqu’à la dépendance. Le mésusage d’alcool est l’une des premières causes de maladies évitables, notamment hépato-gastro-entérologiques. Jusqu’à récemment, c’était surtout la dépendance à l’alcool qui faisait l’objet d’un intérêt médical, et la prise en charge était centrée sur un projet d’abstinence. On sait aujourd’hui que tous les stades du mésusage d’alcool sont associés à une augmentation de la morbi-mortalité rendant nécessaire une prise en charge précoce. Dans le même temps, la pratique des soignants en alcoologie a évolué, passant du dogme unique de l’abstinence vers des programmes d’usage à moindre risque visant avant tout à garder les patients dans le système de soins. Dans ce contexte, cette mini-revue vise à : 1) décrire les concepts et termes actuellement utilisés pour caractériser les différents types d’usage d’alcool, 2) décrire les différentes stratégies disponibles dans la prise en charge du mésusage d’alcool, et 3) résumer les algorithmes décisionnels adaptés aux différents types de mésusage d’alcool, sur la base des dernières recommandations de la Société Française d’Alcoologie et des données de littérature les plus récentes.