John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Mise au point : Prise en charge du cholangiocarcinome intrahépatique, hilaire et de la vésicule biliaire Volume 20, numéro 3, Mars 2013

Auteurs
CHU Amiens Nord, service de chirurgie digestive et viscérale, Place Victor Pauchet, 80054 Amiens, France, CHU Amiens Nord, service de radiologie, Place Victor Pauchet, 80054 Amiens, France

L’augmentation de l’incidence des tumeurs des voies biliaires, leur diagnostic souvent tardif, la difficulté d’obtention d’une preuve histologique préopératoire et leur mauvais pronostic permettent d’expliquer l’intérêt suscité par cette affection, visant à améliorer sa prise en charge. Lorsqu’elle est possible, la résection chirurgicale avec des marges de résection saines reste à ce jour le seul traitement à visée curative des cancers des voies biliaires permettant d’espérer obtenir une survie à 5 ans de l’ordre de 40 %, sans protocole de traitement néoadjuvant. Le rôle de chimiothérapie adjuvante est actuellement en cours d’évaluation. L’évolution actuelle de la prise en charge passe par des moyens diagnostiques de moins en moins invasifs, une simplification du traitement s’il existe un ictère, et une désescalade thérapeutique chirurgicale aboutissant à des résections hépatiques plus standardisées. Des progrès récents ont été faits dans le traitement palliatif des cholangiocarcinomes avancés ou métastatiques.