John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Maladie de Crohn précoce Volume 22, supplément 2, Octobre 2015

Illustrations

  • Figure 1
Auteur
CHU Hôtel Dieu,
Institut des Maladies de l’Appareil Digestif,
1 place A. Ricordeau,
44093 Nantes,
France
* Tirés à part

La maladie de Crohn précoce est une entité particulière où les patients n’ont pas encore subi de destruction intestinale irréversible et sont plus à même de répondre aux biothérapies. Durant cette période, la proportion de patients atteignant une rémission profonde clinique et endoscopique est plus élevée que chez des patients ayant une maladie plus ancienne. Ces éléments plaident pour une utilisation plus rapide des biothérapies. Plusieurs points restent sans réponse. Le premier est la capacité pour une biothérapie initiée à un stade précoce de réellement modifier le cours évolutif de la maladie à long terme, ce qui n’est pas encore démontré. Le deuxième point sans réponse est notre capacité à discriminer une population à risque de maladie sévère chez qui une stratégie préventive paraît justifiée.