John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Macroamylase et macroaspartate aminotransférase : caractéristiques biochimiques et signification clinique Volume 6, numéro 6, Novembre - Décembre 1999

Auteurs

Les macroenzymes (macroamylase et macroaspartate aminotransférase) sont responsables d’augmentations apparentes de l’activité sérique de l’enzyme correspondante. La pratique d’examens inutiles et parfois dangereux peut résulter de leur méconnaissance. Les macroenzymes sont le plus souvent formées à partir du complexe – de type anticorps-antigène – entre une molécule d’amylase et une immunoglobuline (IgA pour la macroamylase et IgG pour la macroaspartate aminotransférase). Le diagnostic de macroenzyme doit être suspecté devant l’augmentation persistante de l’activité sérique de l’enzyme chez un patient ne présentant pas d’autres arguments pour une pathologie pancréatique, hépatique ou musculaire. Le diagnostic fait appel à une technique simple et rapide de précipitation de la macroenzyme par le polyéthylène-glycol. Bien que certaines maladies soient fréquemment associées aux macroenzymes (cancers, maladies auto-immunes), la présence d’une macroenzyme doit être considérée comme un phénomène bénin.