John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

L’ostéoporose des entérocolites inflammatoires Volume 7, numéro 3, Mai - Juin 2000

Auteurs

L’ostéoporose peut concerner 1 patient sur 4 souffrant d’entérocolite inflammatoire. Cette maladie est due à l’inflammation, aux troubles nutritionnels, mais surtout à la corticothérapie. La perte osseuse provoquée par les corticothérapies à fortes doses est précoce et peut être importante, justifiant d’envisager des attitudes préventives systématiques. L’évaluation de l’état osseux se fait aujourd’hui par des techniques non invasives de mesure de la densité osseuse (absorptiométrie biphotonique à rayons X). La prévention et le traitement de l’ostéoporose passent par la correction des carences nutritionnelles et des carences hormonales. Les bisphosphonates ont démontré leur efficacité au cours de l’ostéoporose cortisonique, mais ont été peu étudiés au cours des entérocolites inflammatoires.